Attention : La Radiolux se lance dés l'ouverture du blog. Pensez à la stopper pour écouter des mp3 !

11 févr. 2015

Volage : pourquoi chercher aux USA ce que l'on a en France ?


Photos : F. Guigue
Ce 10 février 2015 aux MGM de Riorges, Volage se produisait avec Doorsfall.

Belle surprise tout d'abord avec la première partie assurée par le combo stéphanois Doorsfall : Lire ma petite chronique parue sur Rockaroanne le lendemain.
...Après quelques bons titres bien groove proposés par dj Virdjil, sont montés sur scène Volage, jeune combo garage rock avec cheveux longs et grattes vintage.
Plein d'énergie et de charme, Volage avec son chanteur au tee shirt marin remémorant, pour les plus anciens, les combos garage rock des 80's (Wylde Mamooths, Gloomies, ou plus loin encore...) a réussi à suffisamment intéresser le public pour qu'il revienne au devant de la scène, et se déchaine quelque peu. Il faut dire que ces petits gars connaissent la musique et la bonne, et leur bonne humeur communicative a fonctionné. Le mix intelligent entre énergie électrique et arpèges style New England teen scene (combos -60's punk très mélodieux de l'est des USA) a fait la différence.




Ni une ni deux, je me précipite sur leur page Facebook pour voir quels disques ils ont commis : et là, je trouve deux vinyles produit par Howlin banana, label garage rock parisien super sympa.*


Un 12“ "Maddie", déjà bien sympa, un peu plus lo-fi au niveau son (mais bon, pas franchement gênant), mais fun. Et puis "Heart healing", produit et mixé en octobre 2014 par Paul Rannaud  et masterisé par Etienne Colin.
Heureux, je retrouve non seulement sur ce lp l'énergie de leur concert, mais en plus des mélodies et surtout une production efficace que j'avais juste entrevue sur scène. Un peu de synthé (si peu) parachève le tout.

Ces mecs là font un rock psych garage aussi efficace que des anglo-saxons tels : Ty Segall, Frowning clouds, Allah las, Young veins, .......
Un gros son : écoutez "This ain't a walk", et des mélodies enivrantes "début de Wait", "Love is all", début de "Heart healing" "Touching grace", qui nous rappellent les Higher States, the Thanes d'Edimbourd, ou Head and the Hares (Italie)... > Que du bon.

Merci aux Volage de jouer du garage-(folk) de cette qualité aujourd'hui.
> Keep the faith boys !

(*) Lire l'article des Inrock sur Howlin banana. (2014)

Aucun commentaire: