Attention : La Radiolux se lance dés l'ouverture du blog. Pensez à la stopper pour écouter des mp3 !

8 avr. 2015

Is Sallie get an outside chance* ? ( 2015 with new line-up.)

Photo : F guigue
Sallie Ford 07 Avril 2015, Riorges (France)

Sallie Ford, petite demoiselle de 28 ans s'est fait remarquer dés son premier album "Dirty radio" (Fargo) avec le groupe les Sound outside en 2011. Un son super sympa très stylé 50's, avec une bonne production.
La voix de Sallie est reconnaissable, avec ses tics et et son timbre à la voix chaude et haute à l'occasion. Elle joue aussi la guitare solo.
Le deuxième album "Untamed beast" (Partisan records) en 2013 remet le couvert et on se dit que cette demoiselle connaît son rock et son roll sur le bout des doigts.

Mais en 2013, patatra : le groupe un peu lassé, se sépare en bon termes (apparemment), et Sallie remonte un combo.. 100% féminin. C'est cette formation que nous avons eu la chance de découvrir à Riorges Mardi soir, à l'occasion de la tournée de leur 1er album "Slap back" (Vanguard, Oct 2014).

Le line up : Cristina Caro (claviers), Amanda Spring (batterie), et Anita Lee Elliot (basse et guitare).
Photo : F guigue

Ce qu'on constate au premier abord, dans la bonne prestation scénique des quatre charmantes, c'est un changement de style : beaucoup plus garage, et avec un orgue Korg continental (et oui, pas encore Vox :-)) en prime. Bref, tout ce qu'il faut pour nous rappeler le bon son des 60's punk originaux,  avec la touche féminine garage revival digne de petites punkettes de Portland (1).

En tous cas, la set list enchaîne les titres avec ferveur, naturel, volontarisme et avec tout le professionnalisme dont peut être capable un garage rock band.  On sent tout de même une base un peu plus "amateur" qu'avec les Sound outside, qui devaient avoir plus d'expérience. En cela, on se demande comment cette nouvelle formation va pouvoir perdurer parmi tous les autres combos du genre aux USA.
Anyway, on ne remarque néanmoins quasiment que des compositions, tirées du dernier album, mais aussi quelques références aux deux premiers.
Un bon moment, commencé en a capella quatre voix, tranquille, puis balancé ensuite sans détours inutiles. Le son de guitare de Sallie est bien réverbéré, avec quelques réglages bizarres un peu synthé par moment, mais dans le ton.. jusqu'à ce que notre belle Anita switche son instrument avec Sallie et balance sur deux morceaux des riffs bien surf. Miam.

Photo : F guigue
Deux rappels, dont le "About a girl" de Nirvana, petit hommage à la scène Sub pop des 90's (Seatyle est pas loin de Portland) concluront la soirée :-)
Les vinyles et deux belles affiches étaient là pour faire le bonheur de quelques amateurs quadragénaires.

(1) Personnellement, je n'ai pu m'empêcher de penser aux Hentchmen de Detroit durant ce concert. Et ça, c'était plaisant.  (http://www.hartzine.com/on-y-etait-the-hentchmen/)


(*Ce titre fait référence à la chanson "Outside chance" d'un single des Turtles de 1966, et au fait que le premier groupe de Sallie se nommait the Sound outside.)

> Accéder à l'album photos (d'autres clichés)

> A voir et écouter : trois morceaux live de la formation et une interview de Sallie.
(Désolé, mes propres vidéos ont saturé :-()

Aucun commentaire: